Trek au Népal – around-annapurna.com

Remplir son sac à dos pour un trek au Népal

[English]

Que mettre dans mon sac à dos ?

Question existentielle et ô combien importante au moment de préparer votre voyage. En supposant que le trek constituera l'essentiel de votre séjour au Népal, voici les petits conseils que je peux vous donner. N'hésitez pas à fureter sur le net pour d'autres retours d'expérience !

Remarque : je suppose ici que vous partez seul ou avec un groupe organisé sur un trajet "classique" avec toutes les nuits en guesthouses, comme je l'ai fait. Dormir sous tente changerait pas mal la donne...

Le sac à dos

Il doit vous convenir parfaitement. Ni trop gros, ni trop petit, vous le testerez au magasin et lors de quelques balades avant de partir. Le confort au niveau des épaules, du dos, de la répartition du contenu etc sera primordial dans les montagnes, et un sac à dos peut se faire presque invisible ... ou vous gâcher la vie. Vérifiez qu'il possède une protection imperméable à dérouler autour en cas de pluie. Faites une liste de ce que vous allez prendre, entassez le tout sur votre lit et décidez en fonction de cela la taille de votre sac. Pour transporter les 11 kgs (pas un de plus !) de la liste ci-dessous, mon sac 55l faisait amplement l'affaire...

Si vous passez quelques jours au Népal avant ou après votre trek, vous apprécierez d'emporter en outre un petit sac en toile ou un mini sac à dos, pour vos balades d'une journée : quel bonheur pour vos épaules de laisser le gros sac à dos à la guesthouse pour déambuler dans Thamel !

Vêtements

Privilégiez l'empilement de couches, plutôt qu'une garde-robe complète ! La plupart des magasins de sport vendent des vêtements qui laissent la peau respirer, qu'il fasse chaud ou froid. De multiples couches d'habits légers mais qui coupent le vent valent toutes les vestes polaires imaginables... En octobre, dans les Annapurnas, nous étions en t-shirt jusqu'à près de 4000 mètres d'altitude. Parmi les indispensables:

  • Sous-vêtements (3-4 de chaque)
  • 3 t-shirts (vous les laverez en cours de trek, rassurez-vous...)
  • 1 pull de trekking
  • 2 pantalons légers de trekking. Pas des jeans, hein !
  • Bandana ou casquette ou chapeau, contre le soleil
  • Echarpe, bonnet, gants pour les étapes d'altitude
  • 1 veste qui coupe le vent et la pluie, pas nécessairement hardcore pour les expéditions au Pôle Nord, mais plutôt chaude
  • Chaussures de marche, testées AVANT le départ elles aussi !
  • Des sandales genre "sandales de plage à 2 Euros" : vos pieds et vos voisins de chambre apprécieront si vous quittez vos chaussures de marche le soir

Pharmacie

Je ne vais volontairement pas donner une liste de médicaments ici et je vous conseille de demander conseil à votre pharmacien ou médecin pour avoir sur vous tout ce qu'il faudra en cas de diarrhée, nausées, maux de tête et de ventre, ampoules au pieds, etc. Ils sauront vous conseiller bien mieux que moi !

  • Moyen de purifier l'eau (voir la page sur les pompes et pastilles de purification)
  • Trousse de toilette minimale.
  • Serviette en microfibre. Trouvez dans un magasin de sports une serviette compacte et qui sèche très vite. Une serviette éponge traditionnelle mouillée pèse environ une tonne. Les serviettes en microfibre environ 100 g. Un de vos meilleurs investissements !
  • Crème solaire
  • Bouchons d'oreilles (boules quiès)
  • Pansements
  • Du PQ ... denrée rare dans certains villages...
  • Médicaments de base

Divers

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories. En vrac :

  • Guide de voyage ou, mieux, photocopiez les 10 pages relatives à votre trek...
  • Une carte du trek
  • Un livre de poche pour les longues soirées. Vous aurez la possibilité de l'échanger dans certaines guesthouses ou avec d'autres voyageurs le long du trek, sympa !
  • Un carnet et un crayon, pour y commenter votre voyage et vos photos, et qui sait un jour faire un super site internet
  • Cartes de trekking : vous en trouverez à Katmandou
  • Sac de couchage. Pensez qu'il fera entre 0 et 10°C au High Camp, mais que vous trouverez toujours des couvertures à disposition dans les guesthouses. Visez en-dessous d'un kg et une température de confort dans ces eaux.
  • Lunettes de soleil
  • Lampe frontale et piles de rechange
  • Bougie + briquet ou allumettes, le jour où la frontale aura pris l'eau
  • Une montre à 5 Euros avec alarme. Y'a pas de réveil sur les Rolex...
  • Couteau suisse
  • Savon de Marseille pour la lessive
  • 5 m de corde à linge pour faire sécher dans la chambre ou dehors et quelques pincettes
  • 1 gourde : 1 litre est amplement suffisant, sachant qu'il y a des villages partout.
  • Appareil photo (des prises électriques sont disponibles dans pas mal de guesthouses dans les plus grand villages)
  • Des bâtons de marche si cela vous tente. Un immense plus pour les genoux et la marche sur la neige si cela doit arriver, même si certaines personnes n'aiment pas. Les plus légers pèsent moins de 500 g la paire.
  • Un contenant étanche(pochette plastique, Tupperware, etc) pour y mettre les choses suivantes. Ca serait dommage, quand même...
    • Des photos d'identité : vous en aurez besoin pour établir les divers permis et visas, et elles seront meilleures si vous les faites avant le départ... expérience faite à l'aéroport de Katmandou vu que les miennes étaient dans le bagage en soute !
    • Votre passeport
    • Vos billets d'avion
    • Du cash. N'imaginez pas pouvoir changer des dollars dans les montagnes, ou y trouver un distributeur de monnaie qui fonctionnent...
    • Les numéros d'urgences (assistance, assurances, ambassade, contact au Népal, contact chez vous, etc...)

Souvenez-vous, 10 kgs c'est idéal, et 15 vous feront déjà grincer des dents en altitude ou après une heure de marche au soleil. La clé est de viser léger pour TOUS vos textiles, et vous vous en sortirez facilement.

A lire également ...

The following two tabs change content below.
Remplir son sac à dos pour un trek au Népal
De retour de deux fantastiques voyages au Népal, j'ai décidé de partager les souvenirs de ces treks et d'essayer de vous donner envie de découvrir à votre tour les Annapurnas. Plus récemment, j'ai commencé à publier sur ce blog quelques astuces sur Wordpress et Google Inbox notamment... affaire à suivre !

10 reflexions sur “Remplir son sac à dos pour un trek au Népal

  1. ronan

    Bonjour,
    Je pars au népal du 31/08/ au 20/09 pour faire le tour des anapurnas et atteindre le camp de base à 5600m.
    Je sais que la première semaine de septembre, on va prendre l’eau avec la mousson.
    Mais pensez vous qu’un manteau soit utile, type ski (en plus du poncho)?
    Je cherche à gagner du poids et le superflu…

  2. Cyril

    Bonjour Ronan,
    contre la pluie, pas de miracle … il faut une couche étanche par dessus tout le reste (y compris sac à dos) ! Je m’étais pris la douche pendant 1-2 jours, et le K-WAY était bien suffisant, du moment que j’avais des couches chaudes par-dessous. Je pense que l’abit de ski, pas forcément 100% étanche et qui peut être pas mal plus lourd, n’est pas forcément une bonne option !

    Bon voyage

    cyril

  3. Aurore

    Bonjour,

    Je pars un mois au Népal la semaine prochaine, j’aurai mon sac à dos continuellement avec moi.
    J’aimerais savoir le nombre (+ou-) d’affaires à prendre pour la totalité de ce mois ?
    C’est mon premier voyage si long et avec sac, je n’ai aucunes idées des proportions à prendre….

    Merci d’avance !

    Aurore

  4. cyril

    Salut Aurore,

    Les « quantités » mentionnées dans cet article représentent ce que j’avais dans mon sac pour mes deux mois au Népal (et, accessoirement, les six mois de mon voyage). Il y a toujours possibilité d’improviser une lessive en cours de trek, et d’en faire une plus correcte dans les villes. Si tu vas tout porter toi-même, je te conseille d’essayer de limiter à une dizaine de kgs, ça te donnera un objectif pour faire le tri ! Et plutôt qu’une grosse doudoune qui ne servira que deux jours, pense à des couches d’habits que tu peux moduler / empiler.
    Enfin, les guesthouses de Kathmandu et Pokhara offrent presque toutes la possibilité d’y laisser des affaires que tu retrouveras après ton trek. Ca peut être une bonne option aussi !

    Bon voyage, et prudence avec la météo si tu pars dans les Annapurnas !

    Cyril

  5. Pingback: Purifier et boire de l’eau en trek | Trek au Népal - around-annapurna.com

  6. Pingback: What should I bring with me for my trek in Nepal ? | Trek au Népal - around-annapurna.com

  7. Pingback: Condition physique et mal de montagne pour un trek au Népal | Trek au Népal - around-annapurna.com

  8. Cindy P.

    Hello Ronan,

    Tout d’abord, bravo pour ce blog très informatif!

    Je pense faire le trek Jomsom au mois d’Avril, mais étant sur la route depuis plus de 5 mois, je n’ai pas mes chaussures de randonnées dans mon sac à dos (juste des basket de sport…). Je ne souhaite pas acheter des chaussures de randonnée neuves (car font mal au pied), penses-tu qu’il est facile de louer des chaussures de rando ou d’en acheter d’occasion à Katmandou ou Pokhara?

    Même question concernant le filtre purificateur d’eau? Est-ce facile d’en trouver un au Népal (à moindre prix)?

    Merci
    Cindy

    1. Cyril

      Salut Cindy,

      Tu peux tout trouver à Katmandou et Pokhara, des vraies marques et des imitations plus ou moins bonnes, du neuf et du moins neuf ! Il y a une quantité de magasins de sport et je pense que tu y trouveras ton bonheur sans perdre trop de temps à chercher pour les chaussures.

      Pour le filtre je suis moins sûr. Tu trouveras j’en suis quasi certain des pastilles pour purifier l’eau (à essayer avant, certaines n’ont pas de goût et d’autres infectes), ou alors tu peux simplement remplir une gourde de thé (et/ou d’eau bouillie pour le lavage de dents si tu veux rester prudente) à ta guesthouse avant de partir chaque matin et t’arrêter en route dans l’un des nombreux villages pour la remplir au fur et à mesure.

      Bon trek !

      Cyril (et pas Ronan, qui n’était « qu’un visiteur » !)

  9. Michelle Guiral

    Merci pour toutes ces infos qui me paraissent essentielles, car j’avoue me perdre un peu dans tous les conseils donnés qui sont parfois contradictoires.
    J’ai le projet de faire le grand tour des annapurnas en octobre prochain mais souhaiterais prendre un guide et (ou) un porteur, ce qui me laissera toute latitude dans le temps et ne rien faire au pas de course. Je suis consciente d’un surplus financier mais etant seule c’est plus sécure.
    Je suis preneuse pour tous vos conseils.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *